Comment calculer votre IMC idéal ?

Par défaut

L’indice de masse corporelle est utilisé pour avoir une idée de la quantité de graisse corporelle que vous avez en fonction de votre taille et de votre poids. Il est utilisé pour dépister les catégories de poids qui peuvent entraîner des problèmes de santé. Un IMC de 18,5 à 24;9 est considéré comme sain pour le sujet en question.

Selon certains médecins, vous avez le plus faible risque de problèmes de santé comme le diabète, les maladies cardiaques et certains cancers si votre IMC se situe entre 21 et 25.

Toutefois, il faut noter qu’il ne s’agit pas simplement de calcul de poids ou du fait de se regarder dans un miroir et de se trouver enrobé. C’est beaucoup plus important que cela.

Dans cet article, nous vous livrons des conseils pour calculer votre IMC idéal à l’aide d’un processus simple et direct que vous pouvez effectuer à la maison.

Etape 1

Pour trouver votre IMC actuel, vous devez multiplier votre poids par 705. Divisez ce nombre par votre taille en centimètres. Divisez à nouveau le résultat par votre taille en centimètres. Si vous tombez dans la fourchette saine de l’IMC de 18,5 à 24,9, cela signifie que vous êtes dans les normes.

Etape 2

Pour rechercher votre poids « idéal », multipliez votre taille en centimètres par 24. Multipliez le résultat par votre taille en centimètres. Divisez ce nombre par 705. Vous obtiendrez ainsi un chiffre qui se situe près du haut de votre fourchette de poids santé.

Cependant, n’oubliez pas que votre poids santé maximal peut être supérieur aux normes de l’IMC, par exemple si vous êtes un athlète.

Il est important de ne pas oublier que la quantité d’activité physique, la génétique, l’alimentation et les choix de mode de vie sont plus importants que le chiffre sur la balance pour déterminer le poids qui vous convient.

Etape 3

Multipliez votre taille en centimètres par 185. Multipliez le résultat par votre taille toujours en centimètres. Divisez par 705. Il s’agit de votre poids santé le plus faible. Fixez-vous un objectif de poids qui se situe entre votre poids santé le plus faible et votre poids santé le plus élevé.

Astuce

C’est important de ne pas s’aventurer à faire un régime draconien sans suivi médical, notamment pour éviter l’effet yoyo. Le fait de consulter votre médecin lorsque vous fixez des objectifs de poids vous aidera à accomplir des démarches sûres et fiables plutôt que de vous sacrifier pour aboutir à des résultats éphémères, inutiles et inefficaces.

Avertissement

Il faut toujours consulter un fournisseur de soins de santé avant de commencer un nouveau régime alimentaire ou un régime d’exercice.

Comment s’échauffer avant une séance de vélo spinning?

Par défaut

Le spinning est une activité sportive intense qui peut vous aider à perdre du poids et à améliorer votre endurance cardiovasculaire. Mais si vous voulez profiter pleinement de vos séances de spinning, vous devriez prendre de cinq à dix minutes pour vous échauffer au préalable. Les mouvements d’échauffement peuvent vous aider à brûler plus de calories, à réduire les risques de blessures et à améliorer votre performance sur le vélo. Bien sûr, certains mouvements d’échauffement seront plus efficaces que d’autres, donc bien choisir est important.

Les déplacements du quadriceps

Vos quadriceps – le grand groupe de quatre muscles à l’avant de vos cuisses – entraînent le mouvement des exercices de rotation, fournissant la puissance nécessaire pour déplacer les pédales. Vous pouvez préparer vos quadriceps pour le spinning avec des accroupissements de poids corporel, des pédalages légers et l’étirement des quadriceps en position debout.

Pour effectuer cet étirement, tenez-vous debout avec une main appuyée sur un mur pour vous soutenir, et l’autre main tenant votre pied contre vos fesses de sorte que vous soyez debout sur une jambe. Assurez-vous de fléchir complètement votre genou lorsque vous effectuez l’étirement du quadriceps pour vous assurer que vous étirez complètement le muscle.

Le mouvement des ischio-jambiers

Vos ischio-jambiers sont situés à l’arrière de la jambe et, comme les quadriceps, ils sont impliqués dans chaque coup de pédale lorsque vous tournez. Une façon aisée de préparer vos ischio-jambiers pour le tournoiement est de se pencher et de toucher vos orteils. Vous pouvez également vous asseoir et exécuter un mouvement d’assise et de recul. Selon une étude, il est préférable d’effectuer des étirements statiques plutôt que des mouvements dynamiques pour améliorer la flexibilité.

L’étirement des muscles du dos

Les muscles de votre dos doivent travailler fort pour maintenir un bon alignement de la chaîne postérieure et vous empêcher de vous affaler lorsque vous roulez. Il est donc important de réchauffer les muscles de votre dos pour les préparer à ce travail. Vous pouvez étirer les muscles de votre dos de plusieurs façons, par exemple en vous allongeant sur le dos et en tirant vos genoux contre votre poitrine, ou en faisant la posture du chat-vache.

Les déplacements de l’épaule

Bien que vos épaules ne poussent pas les pédales, elles aident à soutenir le haut de votre corps pendant que vous roulez et vous aident à diriger. Des mouvements tels que faire des sauts, faire des cercles dans les bras et étendre les bras derrière le dos aussi loin que possible vous aideront à libérer vos épaules et à vous préparer pour votre séance de spinning.

Les mouvements de mollets

Les muscles de vos mollets sont petits, mais ils peuvent produire beaucoup de puissance à vélo. Les accroupissements et les sauts à la corde peuvent vous aider à réchauffer vos mollets, mais vous pouvez aussi faire des étirements de mollets tout en vous appuyant contre un mur. Pour ce faire, posez les deux mains sur un mur et penchez-vous y, une jambe fléchie au genou et l’autre complètement en arrière.