Quel est le meilleur lapin de compagnie ?

Par défaut

Depuis le Moyen Âge, le lapin domestique a connu un grand succès. Cet animal de compagnie est très apprécié pour sa gentillesse. De plus, cette boule de poils ne prend pas beaucoup de place. Cet animal à fourrure est facile à vivre puisqu’il s’adapte aisément à la vie en plein air et à la vie en appartement. Quelle race de lapins faut-il choisir ?

Ce qu’il faut savoir sur les races de lapins domestiques

En général, l’espérance de vie des lapins peut aller de 5 à 8 ans. Certains peuvent vivre plus longtemps. Comme il s’agit d’un animal de nature territoriale, il est à la fois très attachant et affectueux. Il apprécie vivre avec les êtres humains et également avec ses congénères. Il peut également s’adapter à d’autres espèces comme les cochons d’Inde, les chiens et les chats.

  • Les grandes races

Cette espèce requiert souvent un grand budget en matière de soins et en nourriture. Si vous aimez les grandes races, vous pouvez opter pour le géant des Flandres, le bélier français et le géant papillon français.

  • Les races moyennes

Cette race se distingue grâce à sa résistance et à sa solidité. Vous avez le choix entre le fauve de Bourgogne, le chamois de Thuringe et le bélier anglais.

  • Les petites races

Cette espèce est très appréciée par les enfants. Il y a le papillon anglais, le chinchilla, le petit Bélier, la zibeline.

  • Les races naines

Vous avez l’embarras du choix. Il y a l’angora, la tête de lion, etc. Cette espèce doit être manipulée avec soin en raison de la fragilité de son squelette.

Une fois que vous aurez choisi votre animal de compagnie, assurez-vous qu’il ait les accessoires nécessaires pour son bien-être. Rendez-vous sur cette page, vous y trouverez aisément les éléments dont votre lapin a besoin.

Choisir un lapin de compagnie : les différents éléments à prendre en compte

Avant tout, le choix d’un animal de compagnie est un choix personnel. Certaines personnes aiment les animaux ayant un pelage uni, d’autres en dégradé ou en plusieurs couleurs. Il faudra également choisir entre les animaux à poil long, à poil court, aux oreilles droites et aux oreilles tombantes.

Vous devrez être bien préparé à la situation à laquelle vous allez faire face. Si vous optez pour un lapin à poil long, vous serez obligé de prendre soin de ses longs poils. Prenez le temps de vous informer sur la race de l’animal que vous allez adopter. Ainsi, vous serez bien préparé. Lorsque vous choisissez un lapin de compagnie, adressez-vous à un professionnel (un éleveur ou une animalerie) fiable et expérimenté. Ainsi, vous ne serez pas victime d’une tromperie volontaire.

Les lapins nains : une race d’animal domestique intéressante

Les lapins nains sont des animaux qui suscitent l’engouement général. Cette race offre différents avantages. En effet, cette espèce :

  • Est facile à vivre : cet animal est à la fois sociable et intelligent. Il aime le contact humain. Il est également calme et discret. Comme il est vraiment curieux, il va aimer passer du temps à vous observer. Il se repose souvent le jour. Lorsque vous arriverez le soir, il sera là pour vous tenir compagnie.
  • Qui ne requiert que peu d’espace : cet animal s’adapte facilement à la vie domestique. Même si votre lieu d’habitation est assez petit, cela ne va pas le déranger. Il suffit de lui donner l’espace nécessaire lui permettant de s’amuser et de se dégourdir les pattes.
  • Se contente de peu de chose : avec le lapin nain, vous n’avez pas besoin de faire beaucoup d’efforts. Il peut manger et faire ses besoins dans sa cage. Il va répartir gérer lui-même son espace personnel.

Nounours, peluches et doudous : pourquoi les enfants les aiment

Par défaut

Doudou, nounours, peluche, peu importe son nom, il est devenu un véritable compagnon pour votre bébé. Ce n’est pas un jouet comme les autres. Il a été choisi parmi tant d’autres. Le doudou ou la peluche de votre enfant tient une place dans son quotidien. Mais, pourquoi est-il si important ?

Sa présence aide l’enfant à se rassurer

Pour commencer, il est important de savoir qu’un doudou est un objet transitionnel. La présence du doudou permet à votre enfant de se rassurer. Il lui permet d’apaiser son angoisse en cas de séparation ou en cas de changement. En effet, le doudou devient son ami une fois qu’il se sépare de ses parents. Une fois qu’il a adopté son doudou, votre enfant commence à s’attacher à lui. Il devient même un membre de la famille. En général, un enfant commence à ressentir le besoin d’avoir un doudou aux alentours de 8 à 9 mois.

C’est à cet âge-là qu’il est tout à fait en mesure de tisser des liens avec quelqu’un et de se détacher de ses parents. Il commence à tenir à son doudou, car c’est le seul objet qui lui permet de faire un lien avec sa mère ou avec la personne qui lui est proche. Certains enfants optent plutôt pour les doudous musicaux. Ces derniers sont plutôt réconfortants et apaisants pour l’enfant lors des moments d’angoisse.

Le doudou sert à l’enfant à créer son univers

Si votre enfant aime tant sa peluche, son doudou ou son nounours, c’est tout simplement parce qu’il lui permet de créer son univers. S’il ne veut pas se séparer de son ami, ne vous en faites surtout pas. Sachez que cet objet peut même aider votre enfant à s’éveiller et à développer ses sens (ouïe, vue, toucher). Pour les bébés entre 8 à 12 mois, les peluches ou les doudous de couleurs vives les aident à développer leur sens. 

Grâce à ce doudou, votre enfant essaie de faire travailler son imagination ou de créer des histoires. C’est pour cette raison que les doudous se présentent sous différents modèles comme on peut voir ici. Pour les petites filles, elles optent parfois pour des doudous qui leur rappellent l’univers de la princesse. Les petits garçons eux choisissent souvent les peluches super héros. Cela dans le but de pouvoir créer des scènes avec le doudou. Parfois, votre enfant a décidé de se lier d’amitié avec un doudou « animal » tel que :

  • Un lapin
  • Un chat
  • Un chien
  • Un dinosaure
  • Un éléphant
  • Un lion
  • Un tigre

Le fait de choisir cette catégorie de doudou lui permet d’en savoir plus sur la découverte du monde.

Le doudou devient un véritable ami

En grandissant, l’enfant reste toujours attaché à son doudou. Peut-être qu’il ne lui sert plus d’objet d’éveil, mais il devient un ami et un confident. Votre enfant partage ses secrets et ses peines à son doudou. Pour lui, son doudou est un véritable ami qui ne va jamais le décevoir. Une fois que l’enfant commence à agrandir son cercle d’amis grâce à des activités en dehors de la maison (vacances, école, crèche, etc.), il commence à se détacher peu à peu de son doudou. Le fait de rencontrer d’autres enfants lui permet de renforcer sa confiance en lui.

Comment reconnaît-on le meilleur cigare ?

Par défaut

Les cigares représentent la qualité de l’artisanat, la bonne conversation et la tradition. Ils représentent également la bonne vie, quelle qu’en soit la signification. Pour cela, il faut un meilleur cigare pour tout coroner, et les conseils suivants aident à choisir le meilleur.

Le corps

Lorsque quelqu’un décrit le corps du cigare, on ne parle pas de sa forme. Il fait référence à la force et à l’intensité de votre fumée. Personne ne peut vous dire quel type de cigare vous aimez fumer, c’est votre préférence. Mais les fumeurs expérimentés veulent généralement quelque chose de corsé. Par contre, les nouveaux venus dans le monde du cigare choisissent souvent un cigare avec un corps plus doux.

Alors, ne vous laissez pas entraîner à choisir un cigare que vous ne voulez pas seulement impressionner. Peu importe que vous essayiez un cigare doux, moyen ou corsé, son goût doit vous plaire. D’ailleurs, pour trouver les meilleurs accessoires pour cigares, vous pouvez voir cette page.

La taille

La taille du cigare peut avoir un effet sur le corps ou le goût du cigare. Elle influe également sur le temps nécessaire pour apprécier votre fumée. La partie de la journée, que vous allez consacrer à votre cigare, est aussi un facteur important.

Vous pourriez participer à une partie de poker, qui dure toute la nuit. Vous pourriez également prévoir de rester debout jusqu’au petit matin, cependant, vous voudrez un cigare plus long. En revanche, si vous voulez juste fumer un peu après le dîner avec un bon copain, un cigare court suffira. Aux États-Unis et en Angleterre, la longueur est mesurée en pouces, mais dans d’autres pays, elle se mesure en centimètres.

La forme

Lorsque vous entendez parler de la forme du cigare, c’est de la « bague ». Il s’agit du diamètre d’un cigare coupé en 64ème de pouce. Donc, si vous avez un cigare avec un calibre de 50 bagues, il a un diamètre de 50/64ème de pouce.

Vous pourriez penser que plus votre cigare est gros, plus son goût est puissant. En fait, tout dépend du type de tabac utilisé et non de la taille du cigare. Un cigare fin, fait avec du tabac fort, sera corsé. Par contre, un gros cigare fait avec du tabac doux sera doux au palais. Plus un cigare est épais, plus il se fumera longtemps. N’oubliez pas non plus que chaque marque est différente.

Le choix d’un cigare en personne

La première chose que vous devez faire est de vérifier la cape. Examinez-la attentivement, en vous demandant, par exemple :

  • Y a-t-il des trous ou des déchirures que vous pouvez voir ?
  • Et la couleur ?
  • A-t-elle l’air uniforme ou voyez-vous des tâches ?

Évitez les cigares qui semblent secs, qui s’écaillent ou s’effritent lorsqu’on les touche. Ils peuvent ne pas avoir été conservés dans des conditions adéquates, ce qui en altère le goût et la saveur. Touchez le cigare et assurez-vous qu’il est ferme sur toute sa longueur, sans aucun point faible. Sentez-le, et si vous aimez l’odeur, vous pourrez également aimer son goût.

Trottinette pour adulte : Comment faire le bon choix ?

Par défaut

Une trottinette vous tente ? Pourtant, avec les innombrables modèles qui s’offrent à vous sur le marché, il vous est difficile de faire le bon choix ? Pour éviter les mauvaises surprises, il est d’une grande importance de prendre en compte quelques critères. Dans le but de vous aider, découvrez dans ce présent article nos astuces pratiques pour bien choisir votre trottinette pour adulte.

Les critères à prendre en compte

Dans tous les cas, il est nécessaire avant tout achat de bien définir vos besoins ainsi que vos objectifs. Cela vous permet de trouver le modèle qui saura vous correspondre. Comme il implique un bel investissement, il est donc essentiel de bien connaître à l’avance son utilisation. Cet accessoire s’utilise soit pour être un véritable moyen de transport, soit pour être un simple équipement pour une activité sportive et de loisirs.

Pour bien choisir cet équipement, voici les paramètres à prendre en compte :

  • Le confort d’usage
  • Les performances
  • La qualité de la conduite
  • La praticité

Il est d’une grande importance d’assurer que votre trottinette est facile à transporter, surtout si celle-ci est utilisée de manière quotidienne. Comme son acquisition implique une bonne somme d’argent, le mieux est d’investir dans de la qualité. De cette manière, l’équipement saura vous accompagner durant longtemps. Mais surtout le confort d’usage doit être considéré. Allez voir cette page pour trouver la trottinette de qualité qu’il vous faut.

La taille des roues, un critère à ne pas prendre à la légère

Ce sont les roues qui permettent de faire avancer une trottinette. Sachez que celle-ci existe dans toutes les tailles. Pour assurer un excellent confort d’usage, il est important de choisir la bonne taille. Dans la majorité des cas, cet équipement possède des roues en plastique. Pourtant, vous pouvez trouver des roues gonflables équipées de chambre à air. Chacun des 2 types dispose ses propres caractéristiques, à vous de déterminer celui qui saura correspondre à votre attente.

Pour votre trottinette adulte, vous pouvez choisir de roues de de 180 à 230 mm de diamètre. Celles-ci promettent une distance de glisse plus éloignée. Ce qui est intéressant avec les roues à grand diamètre, c’est qu’elles sauront amortir les chocs. Celles-ci offrent plus de sécurité à son utilisateur. Par contre, les modèles à petites roues promettent une montée beaucoup plus facilitée. Aussi, ceux-ci sont destinés aux débutants étant donné qu’il est beaucoup plus simple d’accélérer et ralentir l’équipement.

Bien considérer la taille et la hauteur du deck

Avoir un deck beaucoup plus grand promet un excellent confort d’usage. Cela reste un garant d’une meilleure stabilité. Une trottinette à grande plateforme est très confortable à l’usage. C’est une meilleure solution pour les longs trajets. Par contre, pour une portabilité de qualité, il est mieux d’orienter son choix vers un modèle à plateforme de petite taille. Néanmoins, il est toujours nécessaire de choisir selon votre morphologie.

À part cela, la hauteur du deck reste également à déterminer lors du choix d’une trottinette adulte. Ce facteur saura influencer le confort que peut procurer cet accessoire.

Comment réussir son pain avec une machine à pain ?

Par défaut

Après avoir goûté aux délices du pain maison de vos amis, vous avez décidé de faire vous-même votre pain. C’est pourquoi vous avez fait l’acquisition d’une machine à pain. Seulement, une fois l’euphorie passée vous êtes un peu perdu. En effet, vous vous demandez comment faire pour réussir son pain avec une machine à pain.

Prendre le temps de lire le manuel d’utilisation

Lire le manuel d’utilisation de votre machine à pain est le secret numéro un pour réussir vos pains maison. En effet, toutes les machines à pain ne s’utilisent pas de la même manière. De même que les recettes de vos amis ne sont pas toujours adaptées à votre machine. Pour être sûr que tout est au point, le mieux est de lire attentivement le manuel d’utilisation de l’appareil.

Pour vous aider à réussir vos pains maison, les fabricants de ces appareils ont déjà établi dans ce manuel comment utiliser correctement la machine et dans quel ordre les ingrédients que vous allez utiliser doivent être versés dans la machine.

Et surtout quel est le programme adapté à une recette en particulier. Vous verrez qu’une fois que vous vous êtes penché sur la question, le flou se dissipera petit à petit. Si vous n’avez pas encore de machine à pain, vous pouvez toujours en acheter sur internet. Sur ce site spécialisé, vous allez d’ailleurs découvrir une large gamme de machines à pain. Ce qui vous permettra de choisir celle qui est la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.

Prendre le temps de choisir ses ingrédients

Le choix des ingrédients influence également la réussite de votre pain maison avec votre machine à pain. Même s’ils sont chers, il est recommandé de privilégier des ingrédients de qualité. Votre pain ne s’en portera que mieux. Ainsi, pour vous aider dans votre quête des meilleurs ingrédients de votre pain maison, voici quelques conseils :

  • Favorisez les farines de blé T55 ou T150, T60, T110 et T80. Ce sont les farines les plus adaptées pour le pain et la boulangerie. Par contre, évitez le plus possible les farines sans gluten et les farines spéciales. Elles ne conviennent pas aux pains.
  • Privilégiez la levure boulangère. C’est d’ailleurs la seule levure qui vous permettra de faire lever votre pain.
  • Préférez le lait en poudre sauf indication de l’utilité du lait liquide.

Respecter la recette

Bien que le choix des ingrédients soit très important. Il est aussi nécessaire de respecter la recette. Mais surtout l’ordre des ingrédients dans la recette. Vous pouvez penser que cela n’impacte en rien à la qualité de votre pain. Mais au contraire, si vous ne respectez pas l’ordre établi, votre pain avec une machine à pain risque de ne pas réussir. Ainsi, avant d’ajouter un ingrédient, il est donc recommandé de vérifier que vous suivez l’ordre de la recette. Suivre la recette à la lettre n’est pas toujours nécessaire. Par contre le respect de l’ordre des ingrédients est primordial.

Comment donner un style cowboy et indien à la chambre de mon enfant ?

Par défaut

Il existe de nombreux styles de décoration de nos jours. Parents, c’est vous qui déciderez pour votre enfant. Si vous aimez le style cowboy et indien, pas de soucis. Découvrez quelques astuces pour le créer dans la chambre de votre enfant.

Utilisez les papiers peints pour créer un univers ouest-américain

Nostalgique de l’époque dorée texane, vous souhaitez que votre enfant grandisse dans un univers cow-boy. Décorez donc sa chambre avec ce thème. Mais ne vous inquiétez pas. Nul besoin d’aller dans l’Ouest Américain pour trouver ce qu’il vous faut. Vous ne devrez pas non plus accrocher des armes à son mur pour arriver à vos fins. Il existe des solutions plus pratiques avec les papiers peints.

Les papiers peints sont les premiers choix qui s’offrent à vous. Ces outils de décoration sont disponibles en de nombreux looks sur les marchés. Vous en trouverez avec des inspirations de cowboy. Installer ces papiers peints sur les murs de la chambre de votre enfant, fera certainement la différence. Grâce à eux, vous plongerez dans un univers des années 1900.

Utilisez la tenture murale pour donner un look indien à sa chambre

Le style indien présente un attrait singulier. Son charme exotique conquiert la plupart des gens de nos jours. Vous n’êtes pas le seul parent qui désire baser la décoration de la chambre de son enfant sur ce pays. Et la solution idéale pour vous est toute trouvée. Connaissez-vous la tenture murale ?

Ce sont de grands tissus qui servent au revêtement des murs pour la décoration. Vous y trouverez quelques-unes aux motifs du style indien. Vous pourrez aussi miser sur les couleurs. Le jaune, le violet… sont essentiellement des couleurs qui se rapportent à la culture indienne. Recherchez-les et bientôt votre enfant bercera dans une chambre au style indien.

Ayez recours à des accessoires pour sublimer le décor

Les grands changements dépendent bien souvent des légers détails. Si vous impliquez donc certains accessoires, vous parviendrez à une déco réussie. Que ce soit pour instaurer un style cowboy ou un style indien, l’astuce est toujours efficace. Que vous faut-il donc faire ?

Dans l’idée d’un style cowboy, accrochez donc aux murs un lasso, voire quelques-uns. L’instrument est indissociable de la vie des cow-boys. Il aidera donc à plonger plus profondément dans l’univers.

Vous pouvez également porter votre touche sur les autres composantes de la chambre. Le lit par exemple. Choisissez un revêtement de matelas qui rappelle les cow-boys. Ou encore un autre d’inspiration indienne. Vous basant sur ces quelques accessoires, vous serez étonné de la grande différence qui se fera.

Aussi pourriez-vous recourir aux autocollants, aux stickers, aux graffitis, etc. Nombreuses sont les possibilités que vous avez. À vous d’en choisir les plus pertinentes.

Offrir à votre enfant une chambre aux décors indiens ou de cow-boy est bien possible. La tenture murale et le papier peint sont les premières options qui s’offrent à vous. Porter également votre attention sur certains accessoires vous fera certainement réussir votre pari.

Comment se former à SAP ?

Par défaut

Que ce soit pour devenir un expert en SAP ou en ERP, digitaliser votre entreprise ou pouvoir former vos collaborateurs, vous devez vous former au SAP. Ainsi, il vous sera plus facile de la mettre en place et d’en assurer le suivi. Apprenez comment faire.

SAP, kézako ?

Par SAP, on entend Systems, Applications and Products for data processing ou PGI, Prologiciel de gestion intégré ou encore ERP, Entreprise Resource Planning. En dépit de ces différentes appellations, il ne s’agit ni plus ni moins que de l’intégration dans un système d’information centralisé les différents métiers de l’entreprise. Chaque action d’un métier provoquant instantanément un changement au niveau des autres métiers, le SAP permet d’automatiser ce processus. L’outil prend ainsi en compte aussi bien la production que les commandes, les stocks, la facturation, la livraison et autres en les mettant à jour instantanément. Cela permet au dirigeant d’entreprise d’avoir une vue globale sur l’état de la société et d’agir ou de prendre des mesures en fonction.

Les différentes solutions SAP

Il y a ainsi différents types de SAP élaborés et utilisables suivant les besoins des entreprises. On en cite :

  • Le CRM ou Customer Relationship Management,
  • Le PI ou Process Integration,
  • Le SCM ou Supply Chain Management,
  • Le BPC ou Business Planning Consolidation, etc.

Un SAP comprend aussi différents modules dont les principaux prennent en compte la gestion :

  • Des achats et des stocks,
  • De la production,
  • De l’administration des ventes,
  • De la qualité,
  • De la maintenance…

Ce sont les raisons pour lesquelles il est indispensable de se former sur ces modules qu’on souhaite devenir un expert en SAP ou former ses collaborateurs sur l’usage de ces outils. De nombreuses enseignes spécialisées comme on peut voir sur cette page en proposent, il importe toutefois de se renseigner sur la qualité des formations prodiguées.

La formation SAP pour les cadres 

Pour les cadres, dont les directeurs informatiques et les managers, la formation SAP doit être faite avant même l’implémentation même du SAP dans l’entreprise. En effet, le choix de l’outil à utiliser et sa mise en place en dépend, ces cadres pouvant en décider après qu’ils aient compris l’usage et l’utilité de ce type d’outil. Leur formation doit ainsi être plus approfondie et élaborée pour leur permettre d’en décider. Dans ce cas, le niveau nécessaire peut être un Bac+5 en commerce, dans la Supply Chain, la logistique ou le contrôle de gestion. Cela peut aussi être une expérience professionnelle dans les métiers d’Achat, de Responsable ou de Chef de produit…

La formation SAP pour les employés

Pour les collaborateurs, après l’installation du logiciel, la formation dédiée vise à leur faciliter la prise en main de l’outil. Elle leur permet aussi de découvrir les modules relatifs à leurs tâches afin de les personnaliser selon leur besoin et mode de travail. Cette formation leur apprend aussi à exporter les données relatives vers la base de données unique qui centralise toutes les informations de l’entreprise. Elle peut se faire en ligne, dans les locaux de l’entreprise qui souhaite en installer ou chez la personne elle-même si sur-mesure.

Quel tissu choisir pour son hijab ?

Par défaut

Il existe plusieurs manières de porter son hijab comme il existe de nombreux tissus pour faire son voile. Il est possible de confectionner une voile avec tout type de tissu, l’important est seulement de choisir la matière la plus adaptée aux saisons et à l’air du temps. Voici les tissus les plus utilisés pour un hijab.

Le coton

Le coton est une fibre naturelle et intemporelle. Il se porte aussi bien en hiver comme en été puisqu’il existe dans de nombreuses déclinaisons.  Confortable, il est très léger et polyvalent. Il peut aller à toutes les occasions et avec toutes les tenues. En été, il offre une sensation de fraicheur et en hiver, il couvre la tête et les cheveux.

Le crêpe

Le crêpe est un tissu de qualité.  Pour se parer d’élégance, choisissez-le dans des couleurs sobres telles que le noir ou le marron. C’est un tissu lisse qui offre un beau retombé sur les épaules ou sur la nuque. Le petit hic c’est qu’il a tendance à glisser au niveau des bras, il faut donc l’épingler.

Le Jersey

Le jersey est un tissu issu de fibre synthétique. Il est très extensible, mais aussi très fragile. Il ne peut  être porté avec des épingles au risque de se trouer. Il est tout de même très léger et agréable à porter. Il convient pour toutes les tenues, que ce soit chic ou décontracté.

La laine

La laine est un tissu chaleureux. Elle est obtenue à partir de la fibre naturelle de mouton et apporte la chaleur nécessaire en soirée d’hiver. Il existe des variantes de laine qui sont composées d’autres matières synthétiques pour avoir plus de douceur et moins de chaleur. Visitez ce site spécialisé pour trouver différents modèles de hijab selon vos besoins.

La laine égyptienne

La laine égyptienne est un tissu très pratique.  Polyvalente, elle s’adapte toutes les saisons et offre le juste milieu. Ni trop légère, ni trop lourde, ni trop soyeuse, ni trop rigide, elle est la parfaite alternative en toutes occasions.

Le lin

Le lin est également une fibre naturelle, assez rigide, mais il se froisse tout de même très vite. Il est très léger et apporte une sensation de légèreté et de fraicheur, surtout en période d’été. Il absorbe très bien la transpiration.

La mousseline

La mousseline est une matière que l’on apprécie principalement pour sa transparence. C’est un tissu très fin et très léger. La mousseline ne retient pas la chaleur et est particulièrement recommandée pour l’été.

La soie

La soie est un tissu très élégant, obtenue à partir d’une fibre naturelle animale. Elle est très douce et agréable au toucher et offre une retombée impeccable sur les épaules. Elle peut aussi former de jolis plis. Cette matière convient pour les soirées et les cérémonies.

Le satin

Le satin est un tissu à l’aspect brillant et mat sur les deux côtés. C’est une matière douce, légère et souple qui peut être nouée comme vous le souhaitez. Le satin est un tissu élégant e chic. Il peut être porté durant les grands évènements, pour rester chic et élégant.

Les emoji devraient ils être plus démocratiques ?

Par défaut

CHAQUE année a son lot de nouveaux emoji. Avec la première mise à jour d’iOS 11, par exemple, on sait déjà qu’à la fin de 2017 Apple introduira le nouvel ensemble de smileys (56 au total) approuvé par le Consortium Unicode, l’organisme international chargé d’orchestrer la standardisation des caractères et l’interopérabilité entre appareils de différents fabricants utilisant différents systèmes. Ensuite, chacun choisit de les libérer quand il le juge le plus approprié. C’est dommage que ces émojis soient décidés par un petit nombre d’experts. Une situation qu’un site, EmojiDesignOnline, veut changer.

Ces dernières années, en fait, et en particulier ces derniers mois, l’affaire de l’emoji – pour beaucoup une sorte de lingua franca beaucoup plus efficace que l’anglais – est souvent devenue une bataille presque politique et sociale. Des émojis pour les règles à ceux pour les cheveux roux ou blancs, en passant par les différentes minorités ou religions qui de temps en temps ne se sont pas senties représentées. Sans parler de la controverse sur le sexisme aujourd’hui surmontée par l’introduction de versions masculines et féminines, avec différents degrés de peau et avec des hommes et des femmes occupant des emplois de toutes sortes, des scientifiques aux commandants d’avions.

Pourtant, selon beaucoup, comme The Next Web, la voie de l’approbation et de l’introduction de nouveaux émojis n’est pas suffisamment démocratique et donc partagée. D’où vient l’emoji ? Au-delà de ceux que chaque service peut décider de mettre à disposition sur ses plates-formes, les émoji officiels sont précisément ceux approuvés par le Consortium Unicode, qui se trouvent alors dans la section dédiée du clavier des différents environnements d’exploitation et qui peuvent être visualisés sur chaque appareil, sans tenir compte du fabricant, de l’application ou de l’environnement.

La première étape consiste à soumettre une proposition formelle détaillant les raisons pour lesquelles un certain émoji devrait être inclus et prenant en compte les critères sélectifs de l’Unicode. Cette candidature, pour ainsi dire, est ensuite filtrée par une série de comités internes Unicode composés de membres de nombreuses entreprises de haute technologie. A la fin de ce processus, la proposition est rejetée, renvoyée à l’expéditeur avec une raison ou approuvée pour l’étape suivante, mais la plupart du temps, cela se fait même si le processus peut prendre beaucoup de temps, voire des années (pensez simplement au personnage, ce n’est pas un émoji mais le thème ne change pas, Bitcoin).

A la sortie de la mise à jour annuelle de l’Unicode, chaque marque dispose en substance d’une plate-forme commune pour suivre les instructions de préparation de sa propre version de l’image. C’est la raison pour laquelle les émojis peuvent sembler légèrement différents d’un système à l’autre mais être interopérables et visibles par tous.

C’est donc Unicode qui décide des émojis. Contrairement au langage commun où, même s’il doit être consolidé au fil du temps, n’importe qui peut créer de nouveaux mots ( » pétales « ) ou même des mots nouveaux et dénués de sens, en leur attribuant et en espérant que la communauté l’utilisera. Dans le cas des emoji, cependant, ce n’est pas possible : les emoji ne sont pas manipulables ou personnalisables. « Ils sont contrôlés par peu et utilisés par beaucoup  » explique The Next Web avec une comparaison peut-être excessive mais pas trop sur la langue orwellienne néolinguistique.

De plus, les paramètres d’Unicode sont différents : fréquence d’utilisation, usages multiples et sens multiples, unicité iconique pour éviter toute confusion, nombre de demandes reçues dans le passé pour cela ou ces mêmes emoji. Bref, l’implication des utilisateurs est nulle et souvent les initiatives en témoignent (il suffit de penser au pistolet d’Apple, rapidement transformé en un jouet aquatique inoffensif, ou à la tentative de changer l’emoji de la pêche pour d’autres raisons).

Pour cette raison, The Next Web a lancé EmojiDesignOnline, une plateforme où chacun peut facilement proposer un émoji, décrire comment il pourrait être utilisé et pour quelle raison. Déclenchant ainsi une sorte de vote et de discussion en ligne avec la promesse de présenter après un an au Consortium Unicode le plus soutenu et le plus populaire.

Enfants et apprentissage de l’argent

Par défaut

On apprend par erreur

C’est probablement l’étape la plus complexe et la plus contre nature. Nous devons être prêts à nous mordre la langue quand nous comprenons que notre fils est sur le point de faire une erreur. Nous nous forcerons à garder le silence, car c’est la seule façon de lui permettre de commettre des erreurs et d’en tirer des leçons.

Nous ne pouvons pas laisser notre manque de maîtrise de soi empêcher les enfants d’apprendre. Faisons-leur confiance et laissons-les faire 1,2,3… 123456789 des erreurs. Peu à peu, ils nous demanderont notre avis. Et à ce moment-là, nous devons donner le meilleur de nous-mêmes. Préparons-nous !

Enseigner la valeur de l’argent sans parler des problèmes des « grands ».
Il ne fait aucun doute que le monde des enfants est totalement différent de celui des adultes.

Quels sont nos problèmes ? Rembourser le crédit immobilier, l’assurance à payer, les 730 à faire….
Quels sont les problèmes de l’enfant ? J’ai perdu le ballon dans le parking, je ne trouve plus ma voiture préférée, je veux porter la robe de carnaval toute l’année !

L’éducation de nos enfants en matière de gestion financière est une question délicate. Et c’est pourquoi nous, les parents, avons la tâche d’atteindre cet objectif en séparant nos problèmes de leur éducation. Essayons de ne pas les faire entrer dans les discours de l’économie familiale adulte. Cela ne peut être que contre-productif. Mon conseil est le suivant : faisons en sorte que, grâce à nos précieux enseignements, ils n’aient jamais à affronter les problèmes du monde des adultes.

Avoir des règles claires dès le début

Quand notre fils commence à avoir de l’argent, il est essentiel d’établir avec précision qui va acheter quoi. Une subdivision possible pourrait être la suivante : le parent prend en charge le paiement des expériences (cours, voyages, visites guidées, camping, musées, livres, concerts, etc.) tandis que l’enfant prend en charge tous les extras (vêtements, accessoires, jeux, magazines, abonnements en ligne, etc.).

Vous pouvez choisir une autre méthode, mais l’important est d’établir les règles immédiatement.

Utiliser l’argent comptant

L’étude Doxa dont j’ai parlé au début de l’article a été publiée en 2016. A l’intérieur, vous trouverez des considérations intéressantes sur les problèmes dus au processus actuel de dématérialisation de l’argent et les conséquences possibles sur nos enfants. Je pense qu’il est important de souligner qu’en 2016, 1 enfant sur 3 a préféré acheter en ligne. Cela fait 3 ans et aujourd’hui, le nombre d’enfants sera sûrement passé à 2 sur 3. Un autre concept à souligner est que « 30% des enfants ont déclaré avoir fait des achats sans s’en rendre compte ». C’est un autre travail pour nous les parents parce que nous devrons aussi travailler dur pour aider l’enfant à comprendre que ces chiffres affichés sur le compte en ligne ne sont pas seulement des chiffres mais valent autant que le montant en billets de banque ou en pièces. N’oublions pas non plus que nous aurons besoin d’un cours intensif sur la reconnaissance d’éventuelles escroqueries en ligne.